Création d’une filière laine dans la Double

Dans cet article, vous découvrirez comment notre projet de création d’une filière laine dans la Double a vu le jour.

Le troupeau tondu

La tonte

Thérèse et Pierre-Paul tondent le troupeau de brebis 2 fois par an, en avril et en octobre.
Notre expérience nous a incité à garder la récolte de la deuxième tonte, fibres de meilleure qualité. En effet, 400 brebis à tondre demandent une équipe de choc !

La toison, une fois triée, est mise directement dans un sac.

Le lavage

Après avoir trié les toisons, par qualité et couleur, nous
partons la faire laver en Ariège à la Filature de Niaux, entreprise artisanale, qui fait revivre cette ancienne filature créée en 1867.

Le cardage
Notre voyage n’est pas terminé, encore 4 heures de route, direction le Pays Basque pour arriver à Saare. L’entreprise Iletegia a fait l’acquisition d’une énorme cardeuse et depuis 2014, elle valorise la laine des brebis locales. Mais elle fabrique également des matelas, des couettes, coussins, et produits de décoration. 

C’est vrai que cela nous fait de jolies vacances, mais un peu coûteuses… d’où notre réflexion : pourquoi ne pas créer une petite filière laine dans La Double ?

Dans ce but, Thérèse fut alors mandatée pour chercher une cardeuse en Suisse.
Nous l’avons trouvée dans l’Emmental chez Evi et Werner Spycher.

La cardeuse professionnelle trouvée dans l’Emmental en Suisse.

Afin de réaliser notre rêve, nous avons mis en ligne une cagnotte participative afin de payer la machine et son transport. C’est avec joie que nous avons récolté 3000 euros grâce à une soixantaine de participants. Malheureusement, le problème n’est pas encore résolu.

Avec la crise sanitaire, la machine est bloquée en Suisse pour l’instant. Et le transport s’avère compliqué, mais Werner nous a proposé une solution.

L’aventure de création de notre filière laine continue…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.